Épargne retraite : un déblocage possible pour les travailleurs non-salariés !

Afin d’apporter des liquidités aux travailleurs non-salariés, le gouvernement a mis en place un dispositif spécial destiné à permettre de débloquer jusqu’à la fin de l’année, de façon exceptionnelle et temporaire, une partie de leur épargne retraite de façon anticipée, dans la limite de 8 000 € dont 2 000 € exonérés d’impôt sur le revenu. Explications.

 

Parmi les nouvelles dispositions exceptionnelles à retenir dans l’optique de la rentrée : la possibilité pour les travailleurs non-salariés de pouvoir débloquer une partie de leur épargne retraite.

En effet, la troisième loi de finances rectificative pour 2020 du 30 juillet 2020 prévoit que les travailleurs non-salariés peuvent demander le déblocage exceptionnel, dans la limite globale de 8 000 €, de leur épargne retraite. La demande de rachat doit être adressée à l’assureur ou au gestionnaire avant le 31 décembre 2020.

Les sommes ainsi débloquées sont exonérées d’impôt sur le revenu dans la limite de 2 000 €.

Sont concernés les contrats « Madelin » ainsi que les plans d’épargne retraite individuels (PERIN) issus de la loi « Pacte » de 2019.

Ce déblocage peut prendre la forme d’un rachat partiel ou total de l’encours d’un ou plusieurs contrats souscrits avant le 10 juin 2020. Les sommes demandées devront être versées dans un délai d’un mois par votre établissement bancaire.

Bon à savoir :

Si vous faites le choix de débloquer votre épargne retraite, n’oubliez pas que

le montant débloqué de manière anticipée viendra diminuer les versements déductibles des revenus imposables dans le cadre de l’épargne retraite effectués en 2020 et, le cas échéant, en 2021.

ATTENTION : cette mesure exceptionnelle est valable jusqu’au 31 décembre 2020.