Apprentissage : zoom sur le maître d’apprentissage Savez-vous que vous pouvez bénéficier d’une aide financière ?

Le maître d’apprentissage est donc le garant de la bonne transmission des savoir-faire dans le cadre de la formation du jeune au sein de l’entreprise.

Il constitue le référent de l’apprenti dans l’entreprise avec pour mission de contribuer à l’acquisition, par l’apprenti, des compétences nécessaires à l’obtention du titre professionnel ou du diplôme préparé, en lien avec le CFA.

Dans le cadre de son Plan d’accompagnement à la relance « Soutenir et développer l’Alternance », Constructys a mis en place l’Aide à l’exercice de la fonction de maître d’apprentissage. La CAPEB vous rappelle en quoi consiste cette fonction et quelles sont les conditions de cette aide pour en bénéficier.

Dans le cadre du contrat d’apprentissage, la personne en charge du jeune et directement responsable de la formation de l’apprenti assume la fonction de tuteur qu’on appelle « maître d’apprentissage ».

Le maître d'apprentissage peut être le chef de l'entreprise ou un salarié. Dans une entreprise artisanale, c’est souvent le chef d’entreprise qui remplit cette fonction.

 Pour remplir cette fonction, le maître d'apprentissage doit remplir les conditions suivantes :

  • être titulaire d'un diplôme, ou titre, du même domaine professionnel et d'un niveau au moins équivalent à celui visé par l'apprenti et d'une année d'exercice d'une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l'apprenti,

ou

  • justifier de deux années d'exercice d'une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l'apprenti et d'un niveau au moins équivalent.»

 

Qu’est-ce que l’aide à l’exercice de la fonction de maître d’apprentissage ?

Du fait du contexte particulier de la rentrée de septembre dernier, Constructys a déployé un plan spécial afin de sauvegarder l’apprentissage dans le BTP.

Parmi les nombreuses mesures, il existe une aide à l’exercice de la fonction de maître d’apprentissage dont l’objectif principal est de limiter les risques de rupture des contrats. En un mot, il s’agit d’encourager et d’inciter le maître d’apprentissage à s’investir dans cette fonction et auprès du jeune dont il a la charge.

Les spécificités de cette aide sont les suivantes :

  • Pour les contrats conclus du 1er juillet 2020 au 31 décembre 2020, financement à hauteur de 1000 euros,
  • Pour les contrats conclus à partir du 1er janvier 2021, financement à hauteur de 500 euros par an et par entreprise
  • Et pour la mise en œuvre d’au moins un contrat d’apprentissage visant un CAP technique.

Les modalités et les conditions de versement sont les suivantes :

  • l’aide est versée 6 mois après le début du contrat en une seule fois et dans la limite de 2 contrats par maître d’apprentissage. Le formulaire de demande de versement est à envoyer à la fin des 6 mois. (Par exemple : pour un contrat conclu le 15 octobre 2020, l’aide pourra être versée à partir du 15 avril 2021, sous réserve qu’une demande ait été faite par vos soins).
  • le bénéficiaire du contrat et le maître d’apprentissage doivent être salariés dans l’entreprise 6 mois après le début du contrat d’apprentissage.

En complément, Constructys prend également en charge les actions de formations menant à cette fonction :

  • à hauteur de 3 jours maximum (21h),
  • Participation aux coûts pédagogiques : 30 euros/heure HT pour les entreprises de moins de 300 salariés,
  • Participation à la rémunération :
    • pour les entreprises de moins de 11 salariés : 13 € HT/ heure,
    • pour les entreprises de 11 à 49 salariés : 8 € HT/ heure.


Attention : l’ensemble de ces aides est versé sous réserve de fonds disponibles.

 

Pour en savoir plus : https://www.constructys.fr/accompagnement-a-la-relance-decouvrez-les-modalites-de-participation-financiere-constructys-2021/