Assurance maladie/ Risques chimiques pros : une nouvelle démarche prévention et 2 nouvelles aides financières

Parmi les risques professionnels, les salariés du secteur du BTP peuvent être concernés par les risques chimiques, notamment liés à l’amiante et aux produits chimiques contenus dans les matériaux de construction.

Ces derniers peuvent les exposer à des maladies professionnelles parfois graves.

Pour aider les entreprises à protéger leurs salariés des produits chimiques et répondre à leur obligation légale en la matière, l’Assurance Maladie – Risques professionnels a développé Risques Chimiques Pros, une démarche de prévention inédite et efficace en quatre étapes et propose de nouvelles aides à destination des entreprises.

 

ATTENTION : ces aides sont destinées uniquement aux entreprises qui comptent des salariés.

 

1 - Risques Chimiques Pros : une démarche inédite et efficace en 4 étapes

L’Assurance Maladie propose un parcours en ligne, structuré en 4 étapes, accessible sur un espace privé sur ameli.fr/entreprise.

Afin de réduire l’exposition de vos salariés aux produits chimiques, Risques Chimiques Pros vous permet d’évaluer les risques dans votre entreprise et de planifier et suivre les actions engagées dans votre démarche de prévention.

Dans cet espace, vous pouvez effectuer plusieurs actions (3 ou 4 en moyenne), dont des actions obligatoires.

L’objectif est d’arriver au terme du parcours et d’intégrer dorénavant la prévention des risques chimiques dans l’organisation de votre l’entreprise.

 


2 - Des aides financières pour les entreprises qui s’engagent dans la démarche Risques Chimiques Pros


Afin d’aider les entreprises du secteur du BTP de moins de 50 salariés à investir dans des solutions de prévention du risque chimique, l’Assurance Maladie – Risques professionnels propose deux nouvelles « subventions Prévention TPE » :

 

D’autres aides existent aussi et sont à destination des entreprises :

  • Soudage + sûr : aide les entreprises à s'équiper de moyens techniques permettant de capter les émissions produites lors des opérations de soudage à l'arc.
  • Stop amiante : permet d'acheter du matériel spécifique et performant pour protéger les salariés et ouvriers et réduire les expositions aux fibres d'amiante.
  • Airbonus : subventionne des équipements de captage d’émissions de moteurs diesel pour protéger les salariés exposés ;


Toutes ces aides financières sont plafonnées à 25 000 euros pour les entreprises de moins de 50 salariés et couvrent de 50 à 70 % des dépenses éligibles en fonction des investissements.

 

Si vous voulez plus informations sur ces aides, rendez-vous sur : www.ameli.fr/entreprise


Pour en savoir plus sur la démarche Risques Chimiques Pros : www.ameli.fr/ risques-chimiques-pros


Bon à savoir : Les aides sont disponibles dans la limite des fonds disponibles et jusqu’à épuisement de l’enveloppe

 


Focus sur les mémos Risques Chimiques : L’IRIS-ST met à disposition des chefs d’entreprise artisanale ses mémos santé sécurité, adaptés à chaque métier, sur le risque chimique.

Ils sont disponibles gratuitement en version papier sur simple demande dans votre CAPEB départementale et téléchargeable directement en ligne.


Retrouvez tous les MEMOS : http://www.iris-st.org/memo-1-38-11.php




N’oubliez pas votre Document Unique !

Identifier les risques auxquels sont soumis les travailleurs de l'entreprise dans le but de mettre en œuvre des mesures de prévention pertinentes et efficaces... tel est l'objectif du Document Unique (DU). Souvent vécu comme une contrainte réglementaire sans autre intérêt pour l'entreprise que d'être en règle face à un éventuel contrôle, le DU est l'outil indispensable pour préserver et assurer la sécurité des salariés de l'entreprise.

Pour en savoir plus : http://www.iris-st.org/boite-a-outils-1/document-unique-2.php