Compte tenu de l’amélioration de la situation sanitaire, le gouvernement a engagé un allègement progressif des recommandations sanitaires pour les entreprises dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19. L’OPPBTP publie la quatrième version de son guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction afin de l’adapter aux nouvelles règles en vigueur. Au menu des évolutions présentées : coactivité, déplacements, conseils en cas de forte chaleur, règles de distanciation…

Depuis fin 2016, lorsque vous étiez pris en infraction au code de la route, vous êtes obligés de payer l’amende (ce qui est normal) mais aussi en tant que dirigeants, vous deviez vous auto-dénoncer, même lorsque vous êtes travailleur indépendant (micro entrepreneur, artisan seul, profession libérale…), sous peine de sanction.

À partir du 1e juin 2020, la prise en charge de l’activité partielle évolue. Le gouvernement a annoncé le 25 mai dernier que les entreprises devront prendre en charge 15 % des coûts du chômage partiel de leurs salariés. Pour rappel, depuis le début de la crise sanitaire l’indemnité versée au salarié, au titre de l’activité partielle, pendant les heures non travaillées était prise en charge à 100% par l’État et l’Unédic.

Avec le déconfinement amorcé le 11 mai dernier, les recommandations sanitaires édictées par les pouvoirs publics ont évolué pour permettre aux professionnels d’accélérer progressivement la reprise de l’activité. Ainsi, l’OPPBTP a mis à jour son guide de préconisations de sécurité sanitaire. Des précisions sont apportées sur le travail des apprentis, les conditions de nettoyage, l'utilisation des écrans faciaux ou encore des masques…

Auparavant, le code du travail prévoit que la fermeture temporaire ou la réduction d’horaire peut concerner l’établissement ou une partie seulement de l’établissement.

En complément du guide de l’OPPBTP et pour répondre à un besoin de précisions exprimé par beaucoup de professionnels, les Présidents d’UNA de la CAPEB, en collaboration avec IRIS-ST et l'OPPBTP, ont travaillé à l’élaboration d’une fiche pratique qui présente les risques et les gestes de prévention se rapportant à une intervention chez un particulier. Ces dispositions tiennent compte des recommandations du guide de l'OPPBTP. 

L’ordonnance n°2020-539 du 7 mai 2020 complète celle n°2020-306 du 25 mars 2020 relative à la prorogation des délais échus pendant la période d’urgence sanitaire. 

Vous trouverez ci-après les mesures d’accompagnement mises en place par Constructys afin de permettre aux entreprises de mettre à profit cette période exceptionnelle pour faire monter en compétences leurs collaborateurs et mieux préparer la reprise d’activité. 

[IMPORTANT : l'OPPBTP a mis à jour son guide en date du 27 mai 2020 => téléchargez la nouvelle version]

 

Dans ce contexte de Covid-19, la mise en œuvre de mesures de prévention protégeant la santé de vos salariés et de vos clients doit être une priorité absolue. Pour cela, l’entreprise doit appliquer et mettre en œuvre toutes les préconisations sanitaires contenues dans le guide de l’OPPBTP. Déconfinement ou pas, le guide s’applique !

La branche Accident du Travail Maladies Professionnelle de l’Assurance Maladie a validé, lors de la réunion de la Commission AT-MP du 30 avril dernier, la subvention « Prévention Covid » qui sera proposée à compter du 18 mai 2020.

La loi prolongeant l’état d’urgence jusqu’au 10 juillet impose la présentation d’une attestation pour tous déplacements à plus de 100 Km de chez soi au delà de son propre département. Télécharger ici l’attestation.

L’OPPBTP accompagne les référents Covid-19 au sein des entreprises grâce à des outils de formation en ligne. Voir ici le communiqué.

"Grâce au respect des gestes barrières et aux précautions prises par les artisans, vous pouvez réaliser vos travaux en tout sécurité" : le Gouvernement cherche à rassurer les particuliers, comme la CAPEB le lui a demandé.

Le Ministère du Travail a indiqué que les centres de Formation d’Apprentis (CFA) et les établissements et centres de formation continue seront à nouveau susceptibles d’accueillir progressivement, à partir du 11 mai, leurs équipes, puis les stagiaires en formation continue (salariés, indépendants,demandeurs d’emploi) et apprentis.

L’Union Nationale Artisanale - Equipement Electrique et Electrodomotique (UNA 3E) de la CAPEB et l’OPPBTP ont rédigé conjointement des fiches qui précisent les mesures de prévention à mettre en œuvre en période d’épidémie pour assurer la protection des électriciens face au virus Covid-19.