A la demande du ministère du Travail, le guide recommandations de l’OPPBTP intègre désormais un avis de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) sur les conditions d'utilisation des masques alternatifs dans le BTP.

Le guide de recommandations que nous avons établi avec l’OPPBTP pour recenser les consignes que doivent prendre les employeurs afin de protéger leurs salariés face au risque de contamination, a été validé par le ministère du travail et par le ministère de la santé mais, à notre grand regret, pas par les organisations de salariés.

Le guide officiel de recommandations de l’OPPBTP n’est pas encore disponible à l’heure où nous vous adressons ce message ; faute d'accord.

Les organisations professionnelles du BTP ont, en revanche, décidé de publier un communiqué de presse commun que vous trouverez ici.

Nous vous le transmettrons dès qu’il nous sera adressé dans sa version définitive.

A très vite donc.

 

Contrairement aux bruits qui semblent courir, le guide officiel de recommandations établi par l'OPPBTP pour organiser les conditions du travail en sécurité sanitaire sur les chantiers et dans les ateliers N'EST TOUJOURS PAS PARU.

PROBTP a mis en place un certain nombre de mesures que nous vous relayons notamment la Déclaration sociale nominative – DSN – le rappel des facilités de paiement – les arrêts de travail – le retour d’hospitalisation –les aides aux aidants et la possibilité de reporter les séjours Vacances PROBTP**. Les détails ici.**

Le guide de recommandations que nous avons établi avec l’OPPBTP et l’IRIS-ST pour recenser les consignes que doivent prendre les employeurs pour protéger leurs salariés face au risque de contamination, a été transmis mardi soir au ministère du Travail et au ministère de la Santé.

Le Ministère du Travail a publié le 24 mars un document schématisant les dispositions que l’employeur doit prendre pour protéger ses salariés face au virus. Obligations des employeurs - 24 mars 2020

Le Ministère du Travail avait apporté des détails sur ces dispositions dans un communiqué du 15 mars.

Le Gouvernement a publié un dossier de presse détaillant l’objet et le fonctionnement du Fonds de solidarité. Le dossier “Quelles démarches pour quelles entreprises ?”, le dossier répond à toutes les questions : qui finance, qui bénéficie, à quelles conditions, jusqu’à quand ?, etc.

Le dispositif d’activité partielle est réformé afin de couvrir 100% des indemnisations versées aux salariés par les entreprises, dans la limite de 4,5 SMIC.

Le serveur de l’Agence de service et de paiement (ASP) accessible aux employeurs pour procéder à leur demande d’activité partielle fait face à un afflux exceptionnel qui peut conduire à rendre le site inaccessible pour de nombreuses entreprises.

Le Ministère de l’Economie et des Finances a mis à jour et complété ses fiches pratiques ” mesures de soutien aux entreprises”.

Le Ministère du Travail a adressé hier une nouvelle instruction aux Dirrecte pour le traitement des demandes d’activité partielle. Elle explique clairement les conditions d’éligibilité des entreprises. Etes-vous éligible ?

Pour gagner du temps, sont listés ci-dessous les sites et les documents à télécharger pour les principaux domaines de préoccupations des entreprises.

Récapitulatif liens utiles

1°) Ce que nous voulons : PAS DE SECURITE = PAS DE CHANTIER
Les entreprises qui ne pourront pas mettre en oeuvre les mesures de sécurité préconisées par l’OPPBTP ne pourront pas reprendre le travail.


2°) Ces préconisations seront listées dans le guide de bonnes pratiques qu’a préparé l’OPPBTP en cours de validation par les organisations de salariés et les Pouvoirs publics. CE GUIDE N’A PAS ENCORE ETE DIFFUSE. IL N’EST PAS CELUI QUI EST EN LIGNE SUR LE SITE DE L’OPPBTP.


3°) Nos entreprises du bâtiment ONT DROIT AU CHOMAGE PARTIEL ET AU FONDS DE SOLIDARITE.