Patrick Liébus a pris contact avec ses homologues (FFB et FNTP) et la Fédération du Négoce pour établir au plus vite des propositions concernant la poursuite de l’activité du BTP et les échanges avec les négoces en cette période de pandémie, le tout dans le respect de la loi et des décrets à paraître.
A l’issue de leur conférence téléphonique, Patrick Liébus a proposé au Ministre de l’Economie et des Finances les éléments suivants :

Le Ministère du Travail demande aux employeurs d'adapter leur organisation du travail.

Lire ici le communiqué du Ministère

Dans le cadre des mesures visant à limiter la diffusion du Coronavirus (COVID-19), les pouvoirs publics ont prévu l'indemnisation par la Sécurité sociale des arrêts de travail pour isolement des personnes potentiellement exposées ou parents d'enfants de moins de 16 ans.

En tant qu'organisme social et solidaire, PRO BTP a fait le choix d'accompagner les entreprises du BTP adhérentes à la couverture « Garantie Arrêt de Travail », ainsi que leurs salariés. Les arrêts pour confinement des salariés (Ouvrier, Etam ou Cadre) seront indemnisés par PRO BTP sans délai de carence, à hauteur des dispositions conventionnelles en vigueur.

Pour assurer un remboursement adapté, les entreprises sont invitées à signaler dans leurs déclarations d'arrêt de travail tout arrêt spécifiquement lié au confinement.
Les documents sont disponibles sur www.probtp.com : https://bit.ly/2IGrWpz

La situation liée au Covid-19 étant évolutive, cette disposition pourra être adaptée en fonction des décisions prises par les pouvoirs publics.

Les réseaux des Urssaf et des services des impôts des entreprises prennent des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises.

Consulter le communiqué

 

Le ministère du Travail a indiqué, dès le mercredi 12 mars au soir, que les CFA suspendront l’accueil en formation des jeunes à partir du lundi 16 mars 2020, et ce jusqu’à nouvel ordre. Ce principe s’applique également aux prépas apprentissage.

Le ministère du Travail précise :

- Le « coût contrat » est maintenu et sera payé aux CFA par les OPCO. Les CFA ne pourront donc pas avoir accès à l’activité partielle.

- Les jeunes en formation devront rejoindre leur entreprise. Si celle-ci est en activité partielle, ils en bénéficieront au même titre que les salariés. Leur rémunération sera maintenue.

- Les CFA sont invités à recourir à la formation à distance. Le ministère du Travail mettra prochainement en place des outils pour les accompagner.

  Consulter le communiqué

Lors du journal télévisé de 20 heures, le Président de la République a fait une série d’annonces. Nous retiendrons celles qui concernent directement les entreprises. Ainsi, Emmanuel Macron a notamment déclaré :

- tout sera mis en œuvre pour protéger nos salariés et nos entreprises” et ce, “quoi qu’il en coûte,

- un fond de solidarité va être créé pour les entreprises les plus touchées,

Monsieur Bruno Le Maire, ministre de l’économie et des finances, a tenu plusieurs réunions de travail avec les organisations professionnelles et les filières industrielles pour accompagner nos entreprises et limiter l’impact de la crise du Coronavirus sur leur activité. A la suite de ces rencontres, des mesures concrètes ont été mises en place afin de soutenir tous les acteurs économiques de notre pays face à cette situation exceptionnelle.


Ces mesures de soutien immédiat ainsi que les contacts utiles sont récapitulés dans le flyer que vous pouvez télécharger ici.

1. Personnes bénéficiaires

Plusieurs décrets ont été publiés visant à introduire de nouvelles dispositions dérogatoires pour «l'octroi des prestations en espèces maladie délivrées par les régimes d'assurance maladie» afin d'élargir au maximum l'ouverture des droits pour les assurés qui font l’objet d’une mesure d’isolement, d’éviction ou de maintien à domicile, "   ainsi que ceux qui sont parents d’un enfant de moins de seize ans faisant lui-même l’objet d’une telle mesure et qui se trouvent, pour l’un de ces motifs, dans l’impossibilité de continuer à travailler.

La propagation du virus Covid 19 en France impose aux entreprises de se préparer à faire face au niveau sanitaire. Des mesures ont également été annoncées en cas de difficultés économiques.

Depuis le 1er février 2020, le ministère des Solidarités et de la Santé a activé une plateforme téléphonique d’information « Nouveau coronavirus ».

Cette plateforme téléphonique, accessible au 0800 130 000 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24) permet d’obtenir des informations sur le COVID-19 et des conseils notamment pour les personnes ayant voyagé dans une zone où circule le virus ou côtoyé des personnes qui y ont circulé.

A la faveur de la transformation du CITE en prime fusionnée, le Gouvernement procède en fait à la refonte générale des aides de l’état consacrées à la rénovation énergétique. Aux diverses aides de l’état (CITE et ANAH) sont ajoutées les aides provenant du dispositif des CEE, sorte d’addition « publique-privée » qui permet de présenter, au budget de l’État, un financement à enveloppe constante.

Artipass permet aux artisans de proposer à leurs clients des offres de financement à taux réduits pour les travaux de rénovation. La plateforme prend en charge toute la gestion administrative (montage du dossier, récolte des éléments constitutifs du dossiers, versement).

L’U2P déploie une campagne de communication au ton décalé incitant les membres du gouvernement à découvrir le quotidien des entreprises de proximité.

A travers des conventions de stage, cette campagne invite le Premier ministre, le Ministre de l’Economie, le Ministre de l’Education et la Ministre du Travail à devenir stagiaire dans une entreprise de proximité.

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) et Butagaz, fournisseur de solutions multi-énergies, lancent aujourd’hui une nouvelle offre packagée « Pompe à Chaleur Facilipass ». Dans le prolongement du « Pack Chaudière », cette offre permet le financement de travaux d’installation et d’entretien de pompes à chaleur pour les clients particuliers au moyen d’une mensualisation. Parallèlement, l’intégration de l’aide « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH vient compléter les différentes offres Facilipass, afin de favoriser les travaux de rénovation énergétique des ménages les plus modestes.

Mis en place en 2010, le réseau réunit les chargés de prévention des entreprises qui ont fait une démarche de prévention avec l’OPPBTP ou qui ont formé un chargé de prévention.

Exposé à la chaleur, le corps transpire beaucoup pour se maintenir à la bonne température.Les salariés du Bâtiment, compte tenu du fait qu’ils exercent fréquemment leur activité en milieu extérieur, sont particulièrement concernés par ce risque en période estivale.