Coronavirus : Guide officiel OPPBTP : la 2ème version est parue - 10 avril 2020

A la demande du ministère du Travail, le guide recommandations de l’OPPBTP intègre désormais un avis de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) sur les conditions d'utilisation des masques alternatifs dans le BTP.

 

Comme rappelé dans un avis du 24 mars 2020 de l’ANSM, il existe, en effet, « deux catégories de masques tissus, dont la performance est mesurée sur la capacité de filtration pour des particules de 3 µm. Une première catégorie propose une efficacité de filtration de 90 à 95 % et la seconde de 70 à 80 %. L'utilisation de ces deux masques doit être faite en complément de l'application des gestes barrières et de distanciation sociale ».

Cette version 2 du guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction en période d’épidémie de coronavirus Covid 19 rappelle, sans changement par rapport à la version initiale que le port d’un masque de protection respiratoire est obligatoire dans 3 situations de travail :

  • travail à moins d’un mètre d’une autre personne, 
  • intervention chez une personne malade 
  • intervention chez une personne à risque de santé. 

Pour les situations de travail à moins d’un mètre et pour les interventions chez les personnes à risque de santé, les masques préconisés, précédemment de type chirurgical II-R ou de protection supérieure, peuvent être dorénavant « de type à usage non-sanitaire de catégorie I (filtration supérieure ou égale à 90%) « masques individuels à usage des professionnels en contact avec le public » selon la note DGS/DGE/DGT du 29 mars 2020, de type FFP1, de type chirurgical ou de protection supérieure ».

En revanche, pour les interventions chez les personnes malades, des masques de type chirurgical II-R ou de protection supérieure restent obligatoires.

Télécharger ici le guide officiel OPPBTP V2