Coronavirus : Mise à jour du protocole sanitaire du Ministère du travail et du guide de préconisations sanitaires de l’OPPBTP

Afin d’enrayer la propagation de la pandémie du COVID-19, le Gouvernement a annoncé le 28 octobre dernier de nouvelles mesures sanitaires et la mise en place d’un deuxième confinement général de la population.

Pour prendre en compte ces nouvelles mesures, le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de la Covid-19 a ainsi été actualisé le 29 octobre 2020.

Les principales évolutions portent sur :

  • La généralisation du télétravail pour les activités qui le permettent ;
  • L’organisation des réunions par audio et visio-conférences ;
  • L’utilisation de l’application TousAntiCovid pour faciliter le suivi des cas contacts ;
  • La suspension des moments de convivialité dans le cadre professionnel.

Dans le cadre de ce nouveau confinement, le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics, lui, poursuit son activité.  

Ce maintien d’activité est rendu possible par l’application des recommandations du Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction-Covid-19 de l’OPPBTP.

Suite à la publication du nouveau protocole national en date du 29 octobre, l’OPPBTP publie une nouvelle version de son guide, en conformité avec cette mise à jour et avec les recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique.  

Les principales modifications portent sur :

  •  Les adaptations au port du masque de protection respiratoire ; 
  •  La contribution au dépistage chez les salariés ; 
  •  La réinstauration du télétravail comme règle générale pour toutes les activités qui le permettent ; 
  •  Les règles supplémentaires de distanciation physique ; 
  •  La nouvelle application TousAntiCovid.  

En complément du Guide actualisé, l’OPPBTP met à disposition une fiche synthèse des points qui changent.

 

 

 

L’OPPBTP rappelle également qu’une vigilance particulière doit être portée sur les lieux de pauses et les réfectoires et qu’une aération des locaux très régulière est primordiale.